Origines de la sophrologie
Par Marcel Lozano sophrologue professionnel certifié à Metz - Moselle(57)

Sophrologie vient de trois mots grecs :

Sos : être sain, de corps et d'esprit, par extension l'harmonie l'équilibre
Phren : l'enveloppe d'un organe, mais aussi l'âme affective et par extension la conscience
Logos : l'étude, le discours.

Alfonso CAYCEDO-LOZANO, neuropsychiatre crée cette science à Madrid, en 1960.
S'appuyant essentiellement sur l'hypnose thérapeutique, la relaxation progressive de Jacobson, le training autogène de Schultz (1883-1970) et la phénoménologie psychiatrique, Caycedo Lozano met au point une nouvelle méthode avec une terminologie spécifique et surtout un rapport au malade plus respectueux.

Caycedo Lozano séjourne plus de deux ans en Orient (1965 - 1968), où il s'initie à différentes formes de Yoga et en tire les 1er , 2è et 3è degrés de la "Relaxation Dynamique".

Dans les années 80, la branche sociale de la sophrologie est créée.
L'ensemble de la méthode de "relaxation dynamique" comprend maintenant trois cycles avec chacun quatre degrés, soit au final 12 degrés de "relaxation dynamique". Ces degrés peuvent être comparés à ce que les arts martiaux japonais désignent par le mot "katas".
Seuls les quatre premiers degrés (cycle fondamental) sont utilisés couramment.


Après avoir utilisé les thérapies habituelles en Espagne au début de son activité, Alfonso CAYCEDO LOZANO s'interroge sur la nécessité de modifier la conscience pour soigner.
Il fait ensuite l'hypothèse de l'existence d'un état de conscience harmonieux, ni pathologique, ni simplement ordinaire, mais dit sophroliminal qu'il serait possible de conquérir par un entraînement. La découverte puis la conquête de cet hypothétique troisième état de conscience deviendra l'objectif de la sophrologie.

Il propose pour cela une approche psychocorporelle basée notamment sur une conscience accrue de soi-même (corps, esprit, rencontre de l'un et de l'autre) et sur le renforcement des structures positives. La sophrologie est une école de la positivité et donne une place prépondérante au principe d'action positive.

Aujourd'hui la sophrologie est une méthode de relaxation basée sur des exercices de respiration, de relâchement musculaire et de visualisation. Globalement, son but est de permettre à ses pratiquants, appelés sophronisés, d'acquérir des outils simples et utilisables au quotidien afin de vivre plus sereinement avec leurs difficultés, leurs émotions et dans leur corps.